Camp spacieux dans les "Ramparts of the Porcupine";
Camp spacieux dans les "Ramparts of the Porcupine";
Dans les flats.
Dans les flats.

Créé en : septembre 2008 - Dernière mise à jour septembre 2008
Comment atteindre Old Crow: A l'exception de la rivière, Old Crow n'est accessible que par avion depuis Whitehorse, Dawson city ou Inuvik (Air North). Si vous voulez arriver par la rivière, vous pouvez le faire au départ de l'Eagle River, accessible par la Dempster highway ou par la Bell River, accessible par une dépose en hydravion depuis Inuvik (North Wright Air).

Problèmes de visa : La Porcupine commence au Canada et se termine en Alaska (USA) où elle se jette dans le fleuve Yukon. Il est désormais totalement illégal, et risqué, de la descendre sans avoir auparavant le visa d'entrée aux USA. Dans ce cas, on se rend coupable d'entrée illégale aux Etats Unis. Les règles évoluent en permanence et le mieux est de contacter l'immigration afin de savoir ce qu'elles sont au moment de votre départ. Attention néanmoins, car je ne suis pas certain que votre interlocuteur à l'ambassade Parisienne soit nécéssairement au courant des réalités du Yukon et de l'Alaska. Un interlocuteur en Alaska est probablement préférable. La solution au jour où se texte est rédigé, en tout cas pour un citoyen Francais et sans doute Européen, est d'entrer en Alaska par route ou par Air. On obtient alors la carte d'entrée qui sera agraffée dans votre passeport, de sortir en direction du Canada (Par exemple par un vol Fairbanks-Dawson) en précisant bien que l'on revient aux USA et que donc on conserve le formulaire vert d'entrée.
Information au 12 janvier 2009 : Il y a une nouvelle procédure par Internet à respecter avant de se rendre aux USA : http://french.france.usembassy.gov/esta.html . Ceci ne modifie sans doute pas la mise en garde qui précède.
De Dawson on pourra voler vers Old Crow et débuter la descente. Attention, je donne ces renseignements sous toute réserve, sans être certain que cette méthode est véritablement la bonne, et encore moins que les règles ne seront pas différentes dans quelques jours ou semaines. Renseignez vous donc avant le départ.

Matériel : Le plus simple est de posséder des canoës ou kayaks démontables. En ce qui concerne la location de canoës à Old Crow, elle n'est pas possible. Il est éventuellement possible d'en acheter un d'occasion, mais bien sûr, il est nécéssaire d'avoir pris des contacts préalables car Old Crow est un petit village et il n'est pas certain qu'il y en ait. Pour le reste, matériel habituel, mais vous serez dans une zone extrêmement isolée et donc devez être totalement autonome. Un téléphone satellite, ou une balise est une bonne précaution. Pensez également aux bear sprays.

L'itinéraire : Pas d'erreur possible dans les canyons ! Il y a des bras et de nombreuses îles dans les flats, mais on ne peut pas se perdre. On peut tout au plus faire des kilomètres supplémentaires, avoir à tirer le canoë et faire la joie des moustiques dans un petit bras étroit et sans courant. Néanmoins il est vraiment simple de suivre le courant principal. Le seul problème est d'atteindre Fort Yukon. La rivière se jette dans le Yukon en aval de Fort Yukon et remonter le courant du puissant fleuve Yukon, ne serait-ce que sur quelques kilomètres est certainement quelque peu éprouvant. Une meilleure solution est de s'arrêter à l'embouchure de la Sucker River d'où une piste mène à Fort Yukon. Si vous voulez éviter une longue marche, ayez, avant de partir un contact qui puisse venir vous prendre avec le matériel. Cette rivière se trouve rive gauche de la Porcupine et j'ai relevé comme coordonnées GPS :
Nord 66 36.497 Ouest 145 12.034.
Vous devriez donc facilement trouver la rivière sur la carte avant de partir... Si vous dépassez ce point par inadvertance, j'imagine qu'il est plus facile de remonter la Porcupine sur quelques kilomètres que le Yukon !

Imaginer pouvoir vendre votre canoë, surtout à un bon prix, à Fort Yukon est probablement une illusion... A noter aussi que Fort Yukon a très mauvaise réputation et qu'y camper sur la berge n'est pas une bonne idée si vous tenez à votre matériel. Néanmoins, pas de généralisation, la gens y sont dans leur immense majorité très amicaux et honnêtes. Il n'y a que quelques "bad guys".
Il y a un Bed and Breakfast avec seulement deux chambres. Pour rejoindre Fairbanks Warbelows et Frontier Flying service assurent plusieurs vols par jour entre le village de Fort Yukon (600 habitants) et Fairbanks (30 000 habitants), seconde ville d'Alaska après Anchorage
.
Lorsque nous avons descendu la rivière, celle-ci était en hautes eaux et le courant très soutenu. Nous avions prévu 3 semaines et c'était beaucoup trop pour les 480 km de Old Crow à Fort Yukon, dans ces conditions en tout cas. Sans doute deux semaines sont elles suffisantes, même avec des eaux nettement plus basses.

La faune : Grizzlis, Orignaux et surtout, vers fin Aout la migration des caribous de la harde Porcupine.

Bibliographie : Yukon river and its tributaries par Dan Maclean. ISBN 1-59433-027-1